Qui sommes-nous?

Les universités ouvertes est un collectif d’expert toujours en activités dans les entreprises technologiques et industrielles , nous avons toujours été interpellés par ces nombreuses formations  académiques qui produisent des diplômés insuffisamment préparés pour affronter le monde du travail, et qui se retrouvent à devoir improviser pour trouver un emploi et apprendre par eux-mêmes une fois lâchés dans le monde du travail.

Conscients de ce manque, nous avons voulu proposer un parcours de formation métier qui permette à ceux qui le suivent de trouver un emploi et rejoindre le monde du travail avec une préparation optimale. Une formation qui les équipe avec les outils attendus par les entreprises. Une formation concrète, qui fasse que les entreprises se les disputeront.

Ceci nous a amené à chercher un parcours offrant la qualité requise, équilibré entre théorie et pratique, et qui a déjà fait ses preuves. Et c’est ce programme que nous proposons maintenant à nos apprenants et futurs apprenants. Un parcours qui alterne des cours pratiques, et un mentorat individuel. A l’issue de laquelle l’étudiant sort avec un certificat venant ainsi compléter son diplôme académique souvent demandé par les employeurs.

Cette volonté de préparer nos apprenants au mieux aux défis du monde professionnel nous a poussé à proposer des formations optionnelles complémentaires en management, entreprenariat ou communication, qui répondent aux besoins des entreprises.
Nous sommes ravis de pouvoir offrir ce parcours à nos apprenants en Europe et en Afrique

La genèse

En Europe, plusieurs dispositifs ont été mis en place pour former les travailleurs aux métiers recherchés, dit métiers en tension :Programme d’Alternance, POEI, CPF en France, centres de compétences, EPN en Belgique… Mais les agences à l’emploi dénombrent chaque année plus 1 000 000 de postes non pourvus juste dans le secteur technologique en Europe.

En Afrique Subsaharienne, 114 millions de personnes en âge de travailler vivent dans l’extrême pauvreté.  Ils ne sont pas formés aux métiers recherchés sur le marché du travail national ni international

Les problèmes d’accès aux formations métiers de qualités

1

En termes de capacité elles partent exactement avec les mêmes chances. En termes de rôles sociaux dans lesquels elles sont enfermées dès le plus jeune âge, là, effectivement, elles partent avec un déficit.

2

Se faire former par des  experts qui restent actifs dans leurs domaines est pratiquement impossible si les horaires de cours ne sont pas adaptés à la fois pour l’expert en mission et pour les apprenants

Qui sommes-nous ?

3

Adapter les horaires de formation aux femmes et au hommes  afin de  concilier la vie privée et la vie professionnelle

19h30 à 21h30

Cours

Vous avez un cour avec un
expert du métier

À une heure voulue

Travail individuel

Travail en autonomie sur un
sujet donnée

19h30 à 21h30

Cours

Vous avez un cour avec un
expert du métier

19h30 à 21h30

Cours

Vous avez un cour avec un
expert du métier

À une heure voulue

Travail individuel

Travail en autonomie sur un
sujet donnée

19h30 à 21h30

Cours

Vous avez un cour avec un
expert du métier

4

La femme

forment les femmes en non-mixité parce que justement ça a un effet sur les compétences et sur la confiance en soi

Nos apprenants créent une communauté dynamique et inclusive

Notre Différence

L’université ouverte permet à chacun de ses apprenants d’acquérir des connaissances et de développer ses compétences, tout comme dans un organisme de formation ou une école traditionnelle. Ce qui différencie l’universite ouverte , c’est la manière dont ces apprenants abordent les différents concepts. La formation est basée sur la maîtrise des compétences, et pas sur le volume horaire passé sur chaque concept. 
L’école offre aux apprenants des outils et une pédagogie visant à les guider vers l’autonomie, la responsabilité et l’engagement dans leur réussite professionnelle, pour qu’ils puissent continuer à se former et s’améliorer tout au long de leur carrière.