FICHE MÉTIER BUSINESS ANALYST

Le business analyst (ou analyste d’affaires) est la personne qui, au sein de l’entreprise, se charge d’assurer l’interface entre le service informatique et les départements opérationnels. Sous la responsabilité du directeur marketing ou commercial, il analyse les processus d’information et les stratégies de prise de décision. Afin d’améliorer les performances de l’entreprise, il les ajuste en fonction des résultats obtenus et des objectifs fixés. Anticipant les futurs défis, il établit des prévisions budgétaires et réalise une veille concurrentielle pour créer une stratégie commerciale attractive et innovante. En conséquence, le business analyst s’apparente à un véritable gestionnaire de projet qui intègre les différents besoins de l’entreprise en vue de formaliser un certain nombre de cahiers des charges et/ou spécifications adaptés.

Le métier de business analyst nécessite aussi de maîtriser toutes les compétences liées à la gestion des finances. Du fait de sa récente popularité au sein des directions financières, qui cherchent à s’adapter aux tendances économiques et financières, il doit pouvoir mener des études sur des données chiffrées. Dans une optique d’internationalisation des métiers, le business analyst doit maîtriser diverses langues étrangères. Pour échanger avec vos collaborateurs et/ou clients étrangers, savoir parler au moins l’anglais est une véritable plus-value ! Disposer d’un profil international vous ouvrira de nombreuses opportunités sur le marché des affaires et relations internationales.

Avec ses multiples casquettes de chef de projet, gestionnaire financier et manager RH, il est un élément essentiel et incontournable pour les entreprises qui veulent accroître leurs performances et gagner des parts de marché.

COMPÉTENCES CLÉS
En tant qu’intermédiaire entre la direction et le pôle informatique, le business analyst a un rôle de communicant. Pédagogue et diplomate, il doit être à l’aise à l’oral pour expliquer ses arguments et exposer ses convictions. À l’écoute de ses interlocuteurs, il doit aussi faire preuve d’audace lors d’éventuelles négociations afin de convaincre de la pérennité de sa stratégie. Créatif et innovant, le business analyst réfléchit à de nouvelles idées afin de créer des concepts innovants. Voyant son quotidien comme un challenge, il se fixe constamment de nouveaux objectifs hors des sentiers battus.

Le métier de business analyst est une fonction hybride qui nécessite de nombreuses connaissances techniques. Vous devez, bien évidemment, avoir d’excellentes capacités d’analyse et de synthèse. Ces qualités vous permettent de facilement et rapidement réaliser des reportings. Vous devez donc être à l’aise avec les logiciels informatiques et les outils numériques. Le business analyst doit sourcer les données, les comprendre, les analyser et les traduire à ses collègues. Pour réaliser des prévisions budgétaires, il doit aussi savoir mesurer le ROI (retour sur investissement), donc avoir de grandes connaissances en finance et en vente.

LE SALAIRE DU BUSINESS ANALYST

Selon l’Apec, en début de carrière, le salaire du business analyst est de 30 000 € brut par an. Au fil des années, vous pouvez gagner en responsabilités et, de ce fait, bénéficier d’une augmentation salariale. En tant que cadre confirmé, vous pouvez gagner jusqu’à 70 000 €. Ces estimations varient, bien évidemment en fonction de la situation géographique de l’entreprise et de sa taille, de votre expérience et de vos années d’ancienneté.

TENDANCES ET FACTEURS D’ÉVOLUTION
Le métier de business analyst est rapidement devenu incontournable pour les grandes entreprises. Chaque jour, elles s’efforcent d’optimiser les interactions entre le service informatique et les autres départements afin de produire le maximum de performance organisationnelle et stratégique. Dans cette recherche constante de croissance, le business analyst a un rôle fondamental à jouer, celui de guide stratégique qui aiguille les équipes commerciales dans leurs stratégies.

AUTRES APPELLATIONS DU MÉTIER

Le métier de business analyst est également connu sous d’autres noms, à savoir :

consultant fonctionnel ;
consultant en système d’information ;
chargé d’études en organisation et informatique ;
business analyst commercial ;
business analyst e-commerce ;
digital business analyst ;
business analyst & reporting ;
prévisionniste…

EVOLUTIONS POSSIBLES
Le métier de business analyst offre de nombreuses évolutions, notamment dans le secteur du conseil stratégique. Vous pourrez accéder aux postes suivants :chef de projet ;

consultant avant-vente ;
analyste-test et validation ;
consultant en assistance à la maîtrise d’ouvrage ;
contrôleur de gestion ;
responsable big data ;
responsable marketing ;
responsable financier ;
chargé d’études statistiques en institut ;
chargé des ventes ;
chargé de clientèle ;
responsable des études…